Une porte a 4 battants

IMG_4628

Voici mon nouveau projet qui vient d’être achevé. Ci dessous le plan qui naquit dans ma tête est d’abord dessiné, a l’aide de l’ordinateur ! c’est moderne dis !

4629BIS

 

Le projet consistait a remplacer une vielle porte par une nouvelle qui soit vitrée qui soit aussi solide car c’est une porte d’extèrieur qui donne sur la rue. Et la contrainte esthétique était de répliquer dans la mesure du possible une porte de roulotte que j’ai restauré il y a longtemps (photo ci dessous dessous). J’ai decalqué sur photo cette vielle porte pour dessiner le nouveau plan , il a fallut adapter beaucoup les cotes et rajouter deux battants supplémentaire sur les cotés. Finalement je trouve que l’esprit de cette vielle porte de roulotte s’y retrouve …

IMG_4345

 

Voici la vielle porte qui m’a servi de modèle.

 

IMG_1862

Ci dessous, c’est le début du travail. D’abord choisir le bois dans mon stock de chêne ou y a pas que des bonnes planches, éviter les noeuds les planches trop tordues trop fines ou fendues, il faut bien chercher. Ensuite déligner les pièces a la circulaire. Ensuite corroyer  les pièces en les numérotant, c’est à dire les raboter plane sur une face et un coté a la dégauchisseuse et sur l’autre face et autre coté a la raboteuse a la cote voulue. La quand j’ai finis les 8 montants 16 traverses et 12 panneaux j’ai déjà passé un bon bout de temps.

IMG_4064 IMG_4067IMG_4066

Alors ensuite il y a la fabrication de 6 traverses galbées qui sont 3 modèle de gabarits reportés symétriquement. Après plusieurs essais insatisfaisants je fabriques les gabarits en contreplaqués qui vont me servir a fabriquer les pièces courbées tres précisement en utilisant la défonceuse.

IMG_4073IMG_4074

Alors la pièce est découpée a la scie a ruban a l’extèrieur du trait. Ensuite (photo2) on colle le gabarit sur la pièce et a l’aide de la défonceuse montée avec la fraise droite sur roulement on chanfrenne très proprement la traverse courbée et la courbe reportée symétriquement est parfaite. Troisième photo, le mortaisage, il y a une machine pour ça aussi.

IMG_4088IMG_4078IMG_4091

 

Une pause s’impose, la structure des 4 battants est faites mais le plus compliqué reste a venir. Alors on se prépare pour le grand défi.

 

IMG_4094

 

 Toupie or not Toupie ? telle est la question …

La fabrication des panneaux a été sans doute la plus grosse difficulté. J’ai hésité a utilisé ce procédé car il est réputé dangereux, non sans raison. On parle de travailler contre l’arbre de toupie en rotation en enlevant les joues (pièces de guidage). On garde la pièce d’appuie sur la table. Le plus gros risque est de voir sa pièce avalée a l »entrée et rejetée avec perte et fracas. Alors je me suis donné 2 règles : ne pas commencer le travail a l’angle de la pièce (plutôt placée comme la photo de droite), faire des passe fine de 0.5mm.

IMG_4266IMG_4267

 

 

IMG_4263IMG_4262

Ensuite chaque montant et chaque traverse a été mouluré. C’est purement décoratif, il y a un bon  nombre de manière de le faire. Moi je le fais a la défonceuse en moulure arrêtée. Et je passe la semelle de la défonceuse sur la tranche de la traverse, ainsi on voit le profil de la fraise en relief ce qui donne un bon effet d’après la photo de droite.

 

IMG_4277IMG_4273

 

Bon après j’ai plus trop pensé a prendre des photos alors on passe a une vue finale après installation.

 

IMG_4628

 

 

 

 

Publié dans : Non classé |le 10 octobre, 2017 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

huile ou aquarelle |
MAROQUINERIE GAKOU |
La Maga |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Urgence Intérieure
| L'art est une expression de...
| Modelages